Recherche

La diplomatie, le politique des grandes puissances, la guerre et l’État

Obama and Putin at the G8 Summit, 2013 Le CEPSI démontre une longue tradition de recherche au sujet des défis de sécurité que pose la compétition interétatique. Nos chercheurs ont publié des études de premier plan sur les pratiques internationales, notamment les relations OTAN-Russie et la manière dont la diplomatie façonne la politique mondiale. Certains sont spécialistes en histoire diplomatique au Canada et au Québec, ainsi que pendant la Guerre Froide à travers la relation entre les grandes puissances et les multiples dynamiques régionales. Dans un contexte de tension et de compétition, nous nous penchons sur les efforts pour construire la paix, que ce soit à travers les initiatives de citoyens ordinaires ou celles des États pour s’adapter aux puissances émergentes et limiter l’usage des armes nucléaires. Nous examinons également les différentes manières d’organiser le pouvoir dans le régime de souveraineté et dans les États et leurs alternatives, notamment au sein d’un projet de recherche en équipe sur la Mondialisation et l’État, financé par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture.

 

La gouvernance mondiale, la justice, la mondialisation et le développement

UN headquartersLe CEPSI se penche sur la manière dont les communautés au niveau global tant que local se gouvernent. Nos chercheurs mettent à jour des aspects centraux de la gouvernance de la sécurité internationale, tels que l’évolution des institutions de sécurité internationale et les hiérarchies entre États en leur sein, ainsi que l’usage de ces institutions pour poursuivre l’équilibre de puissance. Cependant notre intérêt pour la gouvernance mondiale va bien au-delà de la sécurité définie de manière étroite. Nous sommes particulièrement intéressés par la gouvernance mondiale et locale en réponse aux défis posés par la mondialisation et le développement économique. Nous avons en particulier publié de la recherche de premier plan sur la politique du commerce international, des origines et dynamiques des accords de commerce aux mécanismes internes de la résolution de dispute à l’OMC, ainsi que sur l’impact des institutions internationales sur la réforme économique. Nous contribuons aux débats normatifs et théoriques au sujet de la distribution et l’inégalité dans l’économie politique mondiale, notamment les injustices structurelles liées au colonialisme et leurs effets potentiels dans le présent. Nos membres soulignent l’importance critique de questions de distribution dans la politique internationale, se penchant sur les débats droite-gauche au niveau mondial et examinant comment les sociétés en voie de développement mettent en place un développement équitable et la démocratie locale participative. Notre recherche innovante dans ce domaine est actuellement soutenue par une subvention d’équipe pour une nouvelle recherche et de nouvelles données en politique économique internationale, financée par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture.

 

Violence politique, conflit civil et les nouveaux enjeux de sécurité.

Fighters at the battle of Bani Walid, September-October 2011Les chercheurs du CEPSI ont un agenda de recherche très actif sur la violence politique et les nouveaux enjeux de sécurité. Nos chercheurs ont une expertise considérable sur les groupes armés et leurs stratégies dans les conflits civils. Nous avons été à l’avant-garde des études portant sur le caractère complexe et changeant des groupes armés dans les conflits avec des recherches de premier plan sur la manière dont les groupes restent unis ou se désagrègent à la faveur de processus de fragmentation, de changement de camps et de défections. Ces études portent aussi bien sur la Corne de l’Afrique, le Moyen Orient ou la guerre civile espagnole. Nous avons publié des travaux importants sur les enfants soldats dans la guerre civile au Sierra Leone. Au-delà des armées étatiques et rebelles, notre recherche examine l’éthique et les considérations concrètes reliées à la gestion des crimes transnationaux, notamment dans la coopération internationale pour le contrôle du trafic de drogue et les pratiques des compagnies de sécurité privées. Nous étudions les logiques de la rébellion radicale et émancipatoire dans des contextes aussi disparates que la Florence du 14ème siècle ou les Philippines contemporaines. Nos recherches s’intéressent aux conséquences humanitaires des conflits, dont la psychologie des enfants touchés par la guerre. Nous avons également une spécialité particulière sur l’étude des migrations, telle que l’évaluation de la manière dont on assiste les personnes déplacées dans les conflits tels que la guerre civile Libyenne, comment accomplir justice et réconciliation pour les déplacés forcés, et comment penser les droits politiques des diasporas. Nous maintenons un fort agenda de recherche sur la construction de la paix et la reconstruction post-conflit en Europe de l’Est, en Afrique et au Moyen-Orient. Notre recherche s’intéresse aux enjeux de la reconstruction de court terme, tels que les challenges stratégiques reliés à la gestion des « spoilers » , ainsi qu’aux enjeux de long-terme reliés à la construction de la paix, telle que la construction de l’Etat et la promotion de la démocratie, le promotion d’un environnement médiatique pacifique et effectif, la gestion de la mémoire collective, ou encore l’utilisation d’arrangements territoriaux ou de la délibération pour promouvoir la réconciliation et la paix dans les sociétés divisées. Notre recherche dans ces domaines est soutenue par la Chaire de recherche du Canada sur la violence politique ainsi que par des fonds de recherche dont le financement sur les sites de conflit Est/Ouest en Europe de l’Est.