Nos membres rejoignent le nouveau Réseau d’analyse stratégique

Nous sommes ravis d’annoncer la création du Réseau d’analyse stratégique, dans le cadre du programme Mobilisation des idées nouvelles en matière de défense et de sécurité (MINDS) du ministère de la Défense nationale du Canada.

Plusieurs membres du CEPSI participent à ce projet: Lee Seymour, Theodore McLauchlin, Maria Martin de Almagro, et Frédéric Mérand.

Co-dirigé par Justin Massie (UQAM) et Stéfanie von Hlatky (Université Queen’s), le Réseau rassemble plus de 60 chercheurs, collaborateurs et partenaires, tels que le CEPSI. 

La mission principale du Réseau est de mobiliser l’expertise de recherche relative à trois défis stratégiques pour le Canada :

  • L’évolution du rôle des grandes puissances dans un contexte de remise en question de l’ordre mondial (dirigé par Jonathan Paquin, Université Laval) ;
  • La coopération multilatérale en matière de sécurité et le rôle des organisations internationales (dirigé par Sarah-Myriam Martin Brûlé, Université Bishop’s) ;
  • L’avenir du renforcement des capacités de défense des partenaires mondiaux (dirigé par Theodore McLauchlin, Université de Montréal et directeur du CEPSI).

Le Réseau d’analyse stratégique poursuivra les objectifs suivants :

  1. Mobiliser – en français et en anglais – la recherche innovante dans le domaine de la défense et de la sécurité au Canada et développer de nouvelles perspectives ;
  2. Diffuser l’analyse stratégique auprès du gouvernement du Canada, des organismes partenaires et du grand public afin d’éclairer le débat public ;
  3. Former la prochaine génération d’experts en matière de sécurité et de défense dans une approche de développement professionnel fondée sur des principes d’équité, de diversité et d’inclusion.

Le Réseau d’analyse stratégique réunit 18 universités canadiennes et une communauté d’experts et de partenaires voués à l’excellence et à la pertinence de la recherche scientifique.